courtier credit
menu KG Crédit

Nos 5 Conseils pour bien emprunter pour acheter mon logement

Mise à jour le 05 Février 2017 par KG Crédit

Acheter une maison : nos 5 conseils 

L’emprunteur : c’est vous dans un délai plus ou moins rapproché. Vous êtes par définition l’acteur central de votre projet immobilier. Voici 5 conseils pour acheter un appartement, pour acheter une maison, 5 conseils précieux pour évaluer votre capacité d'emprunt avant de rencontrer les acteurs de l’immobilier.

simulation emprunt immobilier;les bons conseils; courtier en credit; courtier KG credit; courtier expert en operations de banque; emprunt; pret; tableau da mortissement; mandat;

Sommaire de nos 5 conseils
1. Avant d'acheter une maison
2. Tenez compte de votre age pour acheter une maison
3. Réfléchissez à votre régime matrimonial, en fonction de votre âge
4. Acheter une maison demande de la stabilité
5. Optimisez votre capacité avant  d'acheter une maison

​1- Avant d'acheter une maison

De nos jours, il est très rare qu’un candidat à l’achat d’un bien immobilier soit en mesure de financer par ses propres moyens sont achat immobilier. Adaptez votre projet à votre âge est un gage de réussite.

Avant tout credit immobilier

L’apport personnel est un atout pour augmenter vos chances d’obtenir le montant nécessaire à votre projet. Vous avez entre 25 et 40 ans : la banque exigera environ 20% d'apport personnel. Aujourd'hui l'actualité encourage les jeunes à emprunter sans l'apport nécessaire grâce au PTZ 2016. C'est  l'âge idéal pour se lancer.

Credit immobilier: quand ?

Vous approchez de la retraite : certes vous disposez d’un apport personnel plus important mais un autre risque est pris en compte pour vous financer : le risque de santé .Le grand âge, celui de la sagesse certes, ne suffit pas à risquer un emprunt, sauf à offrir une épargne conséquente en contrepartie, ainsi le prêt serait remboursé sans souscrire une assurance emprunteur chère.

2- Tenez compte de votre âge pour acheter une maison

Les banques et les organismes de crédit vous accueillent favorablement si vous êtes primo-accédant. Vous n’avez jamais été propriétaire , vous êtes jeune (entre 25 et 40 ans) et vous souhaitez réaliser le rêve de votre vie ? Acheter un bien immobilier vous permettra d'asseoir votre position sociale et sécuriser votre avenir. Donc votre âge n'est pas un handicap, bien au contraire les incitations fiscales sont là pour le démontrer.

Le credit immobilier pour acheter une maison

Quelle banque choisir pour financer l'achat de sa maison. Pour cela vous avez un large choix en France. En fonction de vos attentes et de votre profil il est important de choisir judicieusement la banque pour votre projet. Acheter ou construire un appartement ou une maison ? avec quelle banque ? à ce sujet un courtier en immobilier est tout indiqué.

Vous possédez déjà un bien immobilier que vous allez revendre pour faire une acquisition de meilleure qualité ? Vous êtes donc un secondo-accédant. Dans ce cas vous disposez d’un apport personnel. La négociation sera facilitée avec la banque sur les modalités de votre financement. Néanmoins il vous faudra bien revendre votre premier bien immobilier pour équilibrer votre budget entre vente et achat. Le prêt viendra à la rescousse pour faire le relais entre les deux opérations.

3- Réfléchissez à votre régime matrimonial, en fonction de votre âge

Célibataire, en couple, pacsé, la réflexion s’impose avant de lancer un achat immobilier. Votre âge est à prendre en considération. En effet, il y a une cohérence entre les étapes de la vie et le régime matrimoniale, car la descendance   sera la repésentation calquée de votre situation. 

Pret immobilier dans quelle situation ?

Vous êtes célibataire ? Disposez-vous d’un budget suffisant pour envisager un investissement immobilier ? Rappelez-vous que le montant de vos emprunts ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus sous peine d’affecter votre vie au quotidien. A nouveau l'âge et le comportement d'épargnant sera différent d'un célibataire à l'autre, en revanche l'avantage tournera vers l'épargnant, tant pour la confiance de la banque, que pour  l'importance de l'investiseement.

Vous êtes en couple ? vous avez des enfants ? Selon le choix que vous avez fait concernant votre régime matrimonial, les modalités de votre emprunt immo seront analysées par les acteurs de l’immobilier afin de sécuriser votre avenir et dans les limites de votre capacité de remboursement. N’oubliez jamais qu’un crédit vous engage et doit être remboursé. Sans vouloir ressasser il faut rapporter votre âge en relation avec l'âge des enfants, car il faut considérer le montant des allocations qui vont diminuant alors que les enfants grandissent et de fait seront  plus coûteux.


Vous avez fondé une famille recomposée et votre résidence s’avère trop petite ? Un projet immobilier mérite une étude approfondie compte tenu de la situation de chacune des parties emprunteuses. La situation est singulière, le nombre d'enfants pour une part, et les revenus pour l'autre part, feront la différence d'un couple à l'autre dans cette particularité, nonobstant l'âge. 

Vous avez choisi l’union libre ou le pacs ? Sachez que ces deux autres statuts ne limitent en aucun cas les possibilités d’achat immobilier si les capacités à emprunter sont réelles. Il vous faudra cependant vous porter co-emprunteur, chacun des deux parties portant la responsabilité sur l'ensemble de l'opération. Un conseil très important il faut savoir souscrire des assurances dites croisées entre vous pour garder le bien en cas de décès de l'un des deux. Même si ce comportement ne tombe pas sous le sens il est bon de se faire conseiller par un courtier en crédit et assurance.

4- Acheter une maison demande de la stabilité

Le contexte économique est ce qu’il est. Autant que cela soit possible, vous devez, en qualité de futur emprunteur, tenter d'anticiper l'avenir. Sans vouloir insister à chaque étape de la vie correspond un besoin différent, la prévision de la retraite n'est surtout pas à négliger. Question d'âge à tous les étages !

Le pret immobilier pour qui ?

Puis –je emprunter en CDD ? Certes, même si ce n’est pas la situation la plus favorable vous pouvez espérer que votre contrat évolue vers un CDI. Et à partir de cette situation plus stable, vos chances d'emprunter seront augmentées et les organismes de crédit vous accueilleront plus favorablement pour étudier votre projet.

Vous en couple, tous deux en CDI ? Cette situation est la plus favorable. Avec deux salaires l'investissement sera facilité.

Votre salaire est un critère important dans l'établissement d'un projet de financement. Préparez tous les documents permettant de justifier de votre revenu principal et des autres revenus annexes : les aides sociales, une pension alimentaire, les revenus de valeurs mobilières ( plus fréquents chez les secondo-accédants) ou encore les revenus immobiliers s’ils existent.

L'évolution de votre salaire au cours de votre carrière est aussi un critère pris en compte par les banques. Votre statut de cadre par exemple vous permet peut-être d’envisager une évolution ; le plan de financement de votre achat immobilier doit en tenir compte.


5- Optimisez votre capacité avant  d'acheter une maison

Un budget équilibré et respecté au jour le jour est un pré-requis à tout achat d’un bien immobilier. Ainsi, pas de mauvaises surprises si des dépenses imprévues ou complémentaires viennent s’ajouter au financement initial. C’est un cas fréquent dans de nombreuses situations. Il faut toujours gardez une poire pour la soif !

Preparer son emprunt immobilier

Ne laissez rien au hasard dans la préparation de votre budget actuel et futur ; ainsi vous facilitez la tâche des acteurs de l’immobilier qui vous accompagneront, principalement le courtier en crédit immobilier qui instruira vote dossier. Vous otpimisez ainsi votre capacité d'emprunt. Dernier conseil, la durée du prêt appelle votre attention, par rapport à l'espérance de vie, encore une fois le temps règle nos vies !

Au fait quelle est votre capacité d'emprunt ? Continuez en lisant notre article Combien puis je emprunter ? il vous incitera à la réflexion, mais en aucun cas n'aura intérêts à vous induire en erreur car (et vous le savez maintenant) nos courtiers sont reponsables de leurs conseils (loi Lagarde 2013). Tout savoir sur le credit immobilier, risque de vous paraître pompeux, n'empêche qu'il s'agit bien de faire un brainstorming personnel ou en famille, car souvent une idée ne reste pas longtemps à ce niveau de perception, soit elle devient fixe (et peut être à tort) ou à creuser et alors un entretien "informel" avec un courtier peut déboucher des horizons !

C'est l'avenir qui nous le rappelle ! autant viser juste !. un dernier détail pour la tranquillité d'esprit ou la curiosité la reglementation du credit immobilier vous permettra de relativiser et même d'alimenter les conversations "à la machine à café" qui sait ?  

Un conseil hors concours ! Le courtier, bien sûr fait l'étude gratuite, C'est LA LOI ! 




Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour nos statistiques et personnaliser votre visite. Plus d'Infos

Masquersupprimer

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour nos statistiques et personnaliser votre visite. Plus d'Infos

supprimer

Simulez votre budget

En quelques clics, découvrez votre capacité de financement grâce à nos calculatrices.

budget financement enveloppe projet maison

Le meilleur taux de crédit

Nous négocions pour vous avec nos partenaires bancaires locaux en totale indépendance.

meilleur taux de credit pret immobilier

Courtiers de proximité

Sur rendez vous, proche de vous nous vous accompagnons tout au long de votre projet de financement.

courtier immobilier financier

Déposez une demande

Recevez sous 48 heures une proposition avec des solutions adaptées à vos besoins.

demande en ligne de pret

Assurance de Prêt

Recevez sous 48 heures une proposition de notre courtier en assurance la moins chère du marché.

assurance emprunteur loi hamon aeras
;